BOUC DE LÀ!

Création 2016

Théâtre/ durée: 1H00/ jauge: 300 personnes/

un spectacle tout public, conseillé à partir de 8 ans, à voir avec les parents

À la tombée de la nuit, devant la porte d’un centre d’hébergement (ou celle de l’Europe?), des hommes et des femmes attendent de savoir s’ils pourront entrer. Certains entrent, d’autres devront passer la nuit dehors. Surgissent alors les cauchemars, des figures fantastiques, celles de notre société civile, déformées, géantes. 

La Baraque Liberté créée en avril 2014, est la concrétisation d’une quête ardente et sans relâche. Celle de Caroline Panzera, metteur en scène, comédienne, collaboratrice artistique des projets de compagnonnages du Théâtre du Soleil au Cambodge et en Afghanistan, chargée de mission de solidarité pour l’AIDA (association internationale de défense des artistes victimes de la répression dans le monde). Qui, rêvant de longue date à une manière de raconter le monde, réunit autour d’elle et du sentiment de troupe 14 artistes, tous rencontrés au fil de son apprentissage. Bouc de là! est sa première mise en scène, c’est un choc théâtral, un choc pour la rue, un choc pour nos consciences. (…) extrait du programme de Scènes de Rue 20ème édition

Avec: Charlotte Andres, Sheila Maeda, Manga N’djomo, Vincent Lefevre, Patrice Riera, Raouf Raïs, Harold Savary/ Création musicale et musique live: Mathieu Boccaren/ Scénographies et inventions: Vincent Lefevre/ Lumières: Victor Arancio/ Construction: La Baraque Liberté et Philippe Gauliard/ Décors: Céline Broudin/ Costumes: Sara Bartesaghi Gallo/ Mise en Scène: Caroline Panzera/ Collaborateurs artistiques: Lauren Houda Hussein et Omid Rawendah/ Apprenti, rencontré au cours de nos ateliers en classe d’insertion UPE2A: Ouamourou Meïte/ Écriture voix et choeur Marie Cosnay/un premier spectacle écrit sur la base de collectes de témoignages réalisées au COMEDE par Laure Barbizet et Anne-Marie Chémali et sur la base d’investigations menées sur le terrain entre 2008 et 2015 par Marie Cosnay et Caroline Panzera.
Grâce au soutien: du COMEDE, du Musée National de l’Histoire de l’Immigration, du Théâtre du Soleil, de la communauté de communes du Sud-Avesnois, des Féron’arts, de l’Espace Périphérique Paris-Villette, du Théâtre de l’Aquarium, de La Région Île-de-France, de la Drac Île-de-France, de La Ville de Paris, de la SPEDIDAM, de L’ADAMI, du fonds de solidarité de L’ADAMI, de CANOPÉ, de l’ACAT.