C’EST ABSURDE

SYNOPSIS

Un clarinettiste fait la manche au pied d’un haut-parleur de ville qui diffuse « Radio barjot » en permanence. Une passante le rejoint pour écouter le nouvel épisode de la série radiophonique le « Mythe de Sisyphe ». Ensemble ils vont s’interroger face à l’absurdité du monde et au sens profond de la condition humaine. Jusqu’à ce que la seule résolution possible soit d’entrer dans la révolte, celle où la musique devient leur seule certitude pour sentir assez leur force afin de vivre dans la pleine conscience de la grandeur de l’existence. Ensemble ils découvrent qu’il faut imaginer Sisyphe heureux.

NOTE D’INTENTION inspirée librement du texte d’Albert Camus

Nous vivons sur l’avenir : demain, plus tard, quand j’aurai… Un jour vient pourtant on se situe par rapport au temps. On y prend sa place. Et cette horreur nous saisit : Demain. Nous souhaiterions demain quand nous aurions dû nous y refuser, car à la fin il s’agit de mourir. Oui, c’est absurde. Alors commence une lutte sans repos, on entre dans un monde qui n’est ni rationnel, ni irrationnel, qui est déraisonnable et c’est tout. Mais si on veut être fidèle à l’évidence de cet état d’absurdité dans lequel on vit, si on accepte ce déchirement entre l’esprit qui désire et le monde qui déçoit, on peut entrer dans le monde avec sa révolte et sa clairvoyance.

Caroline Panzera