L’équipe

L’ÉQUIPE ARTISTIQUE

 

Au développement du projet artistique

DIRECTION ARTISTIQUE : CAROLINE PANZERA

Co-directeurs : NADIA REEB et VINCENT LEFEVRE

RÉGISSEUR GÉNÉRAL : PATRICE RIERA

DIRECTEUR TECHNIQUE : VICTOR ARANCIO

Chargés de missions : CHARLOTTE ANDRES et HAROLD SAVARY

 

En création

 MISE EN SCÈNE : CAROLINE PANZERA

ASSISTANTE À LA MISE EN SCÈNE : NADIA REEB

CRÉATION MUSICALE ET MUSIQUE LIVE : MATHIEU BOCCAREN

L’espace sonore est contrôlé en live par le musicien de manière dynamique et interactive, avec un contrôle de la position de chacune des 12 sources.

SCÉNOGRAPHIE/DESSIN D’ESPACE/INVENTIONS : VINCENT LEFEVRE

LUMIÈRES : VICTOR ARANCIO

COSTUMES : SARA BARTHESAGHI GALLO

DÉCORS : PHILIPPE GAULIARD ET CÉLINE BROUDIN

COLLABORATRICE ARTISTIQUE : LAUREN HOUDA HUSSEIN – THÉÂTRE MAJAZ

STAGIAIRE : OUAMOUROU MEÏTE

Élève de classe d’insertion, rencontré lors d’ateliers donnés par LA BARAQUE LIBERTÉ pour le CASNAV, il vient dès qu’il peut être là pour regarder, aider, faire du théâtre.

COMÉDIENS : CHARLOTTE ANDRES, SHEILA MAEDA, MANGA NDJOMO, VINCENT LEFEVRE, PATRICE RIERA, RAOUF RAÏS, HAROLD SAVARY, CÉLINE BROUDIN

 

Caroline Panzera, DIRECTRICE ARTISTIQUE DE LA BARAQUE LIBERTÉ, metteuse en scène, auteur :
Elle se forme à l’École Claude Mathieu de 2002 à 2006 et suit pendant une année les cours de l’École Internationale Jacques Lecoq, pour poursuivre un travail plus approfondi sur « le corps poétique » de l’acteur. Depuis 2009, elle est une des collaboratrices artistiques des projets de compagnonnages internationaux du Théâtre du Soleil. Elle apprend aux côtés d’Ariane Mnouchkine du Théâtre du Soleil, au cours de ses voyages en Afghanistan et au Cambodge, à travailler et à écrire collectivement un spectacle à partir d’improvisations, en précédant cette étape d’un temps de recherche et de préparation très développé.
En 2012, elle met en scène Notre Commune, histoire méconnue racontée sur un char pour La Compagnie des Lorialets.
Comédienne, elle joue au théâtre dans différents spectacles depuis 2005 et en 2013, dans La Ronde de nuit, mis en scène par Hélène Cinque, sur une proposition d’Ariane Mnouchkine avec le Théâtre Aftaab en voyage (à Paris et en tournée à Lille, Calais, Milan, Barcelone). En 2015 elle rejoint le Théâtre Majaz pour une nouvelle création, Eichmann à Jérusalem, en janvier 2016 au TGP de Saint-Denis, reprise en décembre au Théâtre du Soleil.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *